Bureaux V.G.

Bureaux V.G.

Le projet propose un écrin qui offre des espaces de travail répondant aux normes de qualité les plus élevées et traduit architecturalement les valeurs de pertinence, de dynamisme, d’innovation et de durabilité du groupe Vergero.

Le site se développe dans une bande délimitée par la ceinture du périphérique au nord et par Corso Cuneo, l’axe routier principal de la zone industrielle densément bâtie au sud.
Alors que le bord nord du ruban autoroutier est caractérisé par un talus bordé d’arbres qui définit la limite de la zone bâtie et crée un élément de paysage à l’échelle monumentale, la frange de paysage au sud du périphérique est au contraire négligée et non mise en valeur. Il se caractérise par une succession discontinue de bâtiments, de vides urbains et de parcelles de bois, ce qui rend difficile pour un observateur de passage de se concentrer sur un élément spécifique.
Notre projet vise à réaménager la frange paysagère au sud du périphérique, en redéfinissant la zone et le contexte dans lesquels le nouveau bâtiment s’élèvera. En continuité avec la zone boisée protégée par le carrefour « Turin, via Sansovino », à l’est de la zone d’intervention, nous proposons de créer une frange arborée dense qui traverse notre site d’est en ouest. Il crée un fond de perspective, une frontière visuelle qui contient et dirige le regard des automobilistes circulant sur le périphérique, les accompagnant du bord de l’infrastructure routière jusqu’au nouveau bâtiment et inversement.

Le volume construit est organisé en un simple manchon, un parallélépipède structuré par un motif redulaire de piliers et protégé par une peau à double vitrage. Il est creusé le long de la façade sud, en face du périphérique, pour créer un jardin interstitiel entre les deux enveloppes vitrées. L’épaisseur réduite du bâtiment et le jardin qui sillonne sa masse rendent le volume extrêmement transparent et lumineux. Vu du périphérique, il agit comme un objet diaphane, que l’on peut traverser du regard. Une lanterne dans le paysage éclairée par le soleil ou la lumière électrique, changeant au gré des saisons et animée par la vie qui l’habite.

Détails Projet

  • Localisation : Corso Cuneo, Turin
  • Programme : Bureaux
  • Maîtrise d'ouvrage : Vergero Group
  • Maîtrise d'œuvre : BOM Architecture, Stefano Sbarbati Architecte (mandataire), HBLA Landscape architecte
  • Surface SDP : 2 200 m²
  • Montant : 5 200 000 €
  • Phase : Concours